Calendrier

Cécile TROUDE : une femme de terrain !

Cécile Troude, PORTRAIT

J’ai fait la connaissance de Cécile TROUDE, il y a quelques années et le feeling est passé de suite. C’est une femme moderne, dynamique et débordante d’idées. J’ai donc voulu l’interviewer et vous faire partager sa vision du métier et du secteur du bien-être.

→ Bonjour Cécile, vous occupez le poste de Directrice de Formation et de Qualité du Groupe DEEP Nature, pourriez vous nous parler de votre poste? Et de Deep Nature ?

Bonjour Sandra,

Deep Nature existe depuis 13 ans, nous avions besoin d’un véritable pôle formation en interne afin de maîtriser et d’enrichir le savoir-faire et les compétences fondamentales liées aux  métiers du Spa, de nos Spa manager et praticien(ne)s. Deep Nature gère actuellement environ 300 collaborateurs (praticiens et managers) au travers de différents formats de spa, il est primordial d’uniformiser et de contrôler leurs compétences et la qualité

→ Pourriez-vous nous parler de votre parcours professionnel ? 

En un mot “LE TERRAIN” !

CAP d’esthétique il y a maintenant quelques années …en apprentissage, une “patronne” qui m’a fait aimer les gens et le métier, mon mentor ! Et puis ensuite un premier emploi d’esthéticienne au sein d’un “institut” que l’on appellerait “Spa” aujourd’hui. Découverte des soins du corps, des soins d’eau, et du massage…

Responsable d’un institut ensuite pendant une année, à 22 ans j’ai créé “ma petite entreprise” de massage à domicile, et parallèlement Free-lance et consultante  pour des Spas. Nous sommes à Chamonix en 1994  une belle aventure qui a duré pendant 14 ans !

Je rencontre ensuite Julien Patty, qui avait besoin d’une “fille de terrain” pour exploiter les 8 spas qu’il venait d’ouvrir dans les Alpes !

Et c’était le début d’une nouvelle aventure !

→  Quelles sont pour vous les qualités pour être un bon spa manager et un bon spa praticien ?

Un bon spa praticien : l’écoute, l’empathie, le bon sens, le toucher

Un bon Spa Manager : Praticien de préférence, leadership, un véritable  “couteau suisse”

→ Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite travailler dans ce secteur ?

Pour commencer savoir parler Anglais…

Et ensuite saisir les opportunités, c’est dans les petits cours d’eau que l’on fait les grandes rivières

Ne pas vouloir être trop gourmand de suite, prendre le temps d’affiner son expertise, d’accumuler de l’expérience avant d’aller vers des postes à responsabilité tel que spa manager.

→ Comment voyez vous l’évolution de ce secteur dans les prochaines années ?

Une concurrence toujours plus importante mais motivante pour sans cesse se remettre en question et améliorer notre offre. Le Spa se développe de plus en plus sur de nouveaux secteurs comme les maisons de retraite, les Campings, etc. Nous devons nous adapter à un marché en constante évolution et être à l’écoute  des attentes sans cesse renouvelées de nos clients, ce sont eux qui nous donne le « LA »…

→ Sans réfléchir, nous allons faire votre portrait chinois ?

Si vous étiez, vous seriez…

Une musique : Adagio pour cordes de Samuel Barber
Une saison : L’été
Une couleur :Corail
Un dessert : Fraise à la Chantilly
Un massage : sur mesure
Une marque de parfum ou un parfum : Daisy de Marc Jacobs
Un pays ou une ville : Le Maroc
Une personne célèbre : Aung san Suu Jyi

→ Le mot de la fin ?

Au fil des siècles, les civilisations ont porté le bien-être comme une valeur culturelle. Nous ne faisons donc que poursuivre l’histoire…