Calendrier

Formation en Alternance à l’EIS 

> Choisir l’alternance, c’est opter pour une formation concrète et rémunérée qui débouche sur une entrée réussie et durable dans la vie professionnelle. 

70% des jeunes qui sortent d’une formation en alternance ont un emploi dans les six mois qui suivent. Une formation en alternance = contrat de travail = salaire = un statut de salarié.

La formation en alternance se décline en deux types de contrats : le contrat de professionnalisation et le contrat d’apprentissage.

Présentation

⇒ En alternant des phases théoriques et des phases pratiques, l’alternance permet de se former à un métier et de s’intégrer plus facilement dans la vie professionnelle.

⇒ Les études sont « gratuites », car les frais de scolarité sont entièrement pris en charge par l’employeur et l’Etat, la rémunération est progressive, l’apprenti a le statut de salarié en CDD.

⇒ L’alternance, c’est aussi le plus souvent la garantie d’un meilleur emploi à la sortie. Les apprentis disposent tous d’une carte étudiante qui offre les mêmes avantages que celle des étudiants en filière classique.

Statut - Salaire - Durée

⇒ Le contrat en alternance est un contrat de travail, de ce fait il donne droit à une rémunération calculée en pourcentage du SMIC.

⇒ Cette rémunération est progressive selon l’âge de l’étudiant et la durée du contrat. Certaines entreprises proposent aussi des tickets-restaurants, des primes, un treizième mois, des indemnités de transport qui sont également versés aux apprentis.

⇒ A la fin du contrat, l’apprenti peut être embauché dans l’entreprise. Dans le cas contraire, il est considéré comme salarié sans emploi et peut s’inscrire à Pôle Emploi pour bénéficier d’une allocation chômage.

⇒ Considéré comme un salarié, l’apprenti est soumis aux mêmes obligations que le salarié à plein temps d’une entreprise. La durée du travail dépendra de la convention collective de l’employeur. Le rythme peut parfois s’avérer fatigant (surtout en Hôtellerie) pour les apprentis, mais ils seront d’autant mieux préparés à la réalité du monde du travail.

⇒ L’apprenti a droit à des congés payés, sans condition d’ancienneté, jusqu’à ses 21 ans. Au-delà, il doit avoir au minimum un an d’ancienneté dans l’entreprise pour pouvoir en bénéficier.