Calendrier

Mamans & Merveilles : un spa dédié la femme enceinte !

Mamans & Merveilles

Découvrez le site Mamans & Merveilles : spa pour les mamans, femmes enceintes et les enfants

Bonjour Anouk, ancienne cadre de la SNCF, vous avez choisi de vous reconvertir dans le secteur du Bien-Être en créant “Mamans & Merveilles, spa dédié à la maman et femme enceinte ? Quelles ont été vos motivations ? 

J’avais depuis plusieurs années l’envie d’entreprendre, de créer mon entreprise et ne plus être salariée. Lors de mes grossesses, je trouvais que l’offre bien-être, en particulier les massages, était très limitée, alors que c’est une période dans la vie d’une femme où l’on a envie/besoin de se faire chouchouter et de connaître un autre accompagnement que celui purement médical ou paramédical. Avec cette idée en tête, j’ai réalisé un bilan de compétences en 2013, qui a validé mon envie d’entreprendre dans le secteur du bien-être.

Vous avez choisi de suivre le Parcours de la Main d’Or ? Pourquoi ?

→ Je voulais connaître, par la pratique, le massage et les soins corporels. J’avais déjà, de part mes différentes expériences professionnelles, des compétences en gestion, marketing, vente. J’avais 3 options : un diplôme d’esthétique, de spa manager ou la Main d’Or.

→ Ainsi, le Parcours de la Main d’Or de part la combinaison entre cours et pratique de massages et la théorie sur des thèmes très variés autour du bien-être me paraissait le cursus le plus adapté. Je voulais devenir une professionnelle du massage. C’est ce que permet la Main d’Or : connaître des protocoles d’origines diverses, savoir les combiner, créer ses propres protocoles. Pouvoir y aller au feeling, avec des bases solides, en confiance et avec de la rigueur.

Suite à l’obtention de votre diplôme, vous avez décidé de créer votre entreprise Mamans & Merveilles, pourquoi ? 

Parce que ce que je voulais, c’était entreprendre. L’idée d’ouvrir un salon de bien-être pour les futures et jeunes mamans était la raison pour laquelle j’ai fait la formation.

Parlez-nous du concept « Mamans & Merveilles » ?

→ Mamans & Merveilles est un espace bien-être pour les mamans, les femmes enceintes et les enfants. La carte propose des soins pour toutes les femmes, y compris les femmes enceintes, comme La Tête dans les Nuages, Les Petits Bonheurs ou Les Belles Gambettes. Mais aussi des soins spécifiques, avec “Le 9 Lunes” pour la femme enceinte et Le Rebozo pour la jeune maman. Nous avons aussi pensé aux bébés, avec La Berceuse, l’atelier de massage à partager avec un parent, et aux enfants à partir de 6 ans avec des soins comme Le Petit Massage ou La Frimousse.

“Des marques naturelles adaptés à mon public” 

→ J’ai choisi de travailler avec des produits naturels, dont certains particulièrement adaptés à la femme enceinte, aux bébés et aux enfants, comme les marques Skinhaptics – Paris, Nougatine Paris, Basq NYC ou encore Hapsatou SY.

Jeune entrepreneuse, parlez-nous de votre expérience ? des regrets ? 

→ C’est une grande aventure ! Qui demande une certaine endurance. Et d’être bien entourée. Je n’ai jamais hésité à parler de mon projet Mamans & Merveilles aux autres pour recueillir des avis, des retours d’expérience, des conseils… Tout en faisant confiance à mon intuition. Les 2 sont importants : si je n’avais qu’écouter les autres, je n’aurais jamais osé sauter le pas, ou j’aurais fait quelque chose qui ne me correspondait pas. En écoutant les autres, et en me fiant à mon intuition, j’ai ajusté mon projet, l’ai étoffé, je l’ai rendu réaliste.

“Je réalise mon rêve” 

→ Aujourd’hui, je n’ai pas encore le recul pour savoir si le concept Mamans & Merveilles va marcher, mais les premiers signes sont encourageants. Je n’ai pas de regret car, même en cas d’échec, j’aurai réalisé mon rêve. J’aurai pris la liberté de faire ce en quoi je croyais. Je fais ce que j’aime pour ce qui est des soins : je chouchoute des femmes enceintes, j’apprends à des parents à masser leur bébé, je m’occupe d’enfants qui découvrent les bienfaits du Toucher, je suis aux petits soins avec des grands-mères du quartier.

→ Et je gère mon entreprise, avec l’envie de la faire grandir. Cela me correspond plus que d’être assise devant mon ordinateur, même si je ne renie pas mes années de salariée. Le moins sympa dans cette aventure, ce sont sans doute toutes les formalités administratives liées à l’entreprenariat… Mais faire ce que j’aime, comme je l’entends, en phase avec mes convictions et mes valeurs, a plus d’importance.

Quels sont les meilleurs souvenirs de votre cursus à l’école ? 

→ J’ai rencontré pendant mon année de formation des personnes inoubliables, aussi bien parmi les enseignants que parmi les élèves. Ce fut une année émotionnellement intense. Les cours étaient intéressants et j’ai appris beaucoup de choses. Mais certains cours, pratiques ou théoriques ont été vraiment très marquants, passionnants. Et j’ai fait une belle découverte : je voulais savoir masser pour « connaître le sujet » puisque je voulais créer une entreprise dans ce secteur. Je n’avais pas imaginé à quel point cela deviendrait un plaisir, ce qui fait qu’aujourd’hui, je m’éclate dans mon rôle d’entrepreneuse mais aussi de praticienne !

Quel conseil donneriez-vous aux étudiants qui ont envie d’entreprendre ?

Oser. Se faire confiance. Parler de son projet, ne pas se décourager des objections mais les prendre comme des pistes de réflexion. Si le projet nécessite un investissement important et une baisse de niveau de vie au départ, bien se poser la question de savoir si on est prêt. Pour les couples et les familles, s’assurer que les proches sont aussi prêts pour l’aventure.

Le mot de la fin ? 

Un petit mot pour les élèves de l’EIS… L’apprentissage est long et intense, mais essentiel. Et en cas de doute, faites confiance à vos mains ! Elles sauront quand vous vous ne saurez plus !